Conférence “Le processus créatif”

novembre 2008 | Blog, Monde de l'art, type-blog

Article datant de novembre 2008, publié initialement sur mon blog professionnel avant que ce site, dédié à mes activités artistiques, n’existe.

Conférence de Laurent Ungerer.

C’était passionnant !

Avec le peu de recul dont je dispose, je pense que ce thème a été abordé de la seule façon possible. Je n’ai pas l’impression d’avoir assisté à une conférence, mais plus à un “processus de transfert d’informations”. Transfert lui-même basé sur la sensibilité et l’appropriation.

Sans avoir la possibilité de faire un compte-rendu complet, j’ai néanmoins voulu extraire quelques perles à garder dans un coin de sa tête lorsque l’on travaille sur la création.

La simplicité est l’éloquence.

L’imaginaire se nourrit du non-voir.

Ne pas montrer c’est créer.

Quand on donne des contraintes, souvent, ça devient joyeux.

Il faut, petit à petit, faire de toute contrainte un bonheur.

Cette liberté est déterminante dans le processus créatif ; on doit pouvoir dire tout et son contraire.

Et une dernière pour la route :

Le X de l’enfer fait des petits.

Celle-là, sans le contexte… ! Pourtant, elle est pleine de sens et résume bien à elle-seule l’idée de l’image transmise…

Mise à jour – 11/11/2012 :

À l’occasion de mon billet sur le « Petit Précis de Créativité », je me suis re-penchée sur cette conférences. Dans le fascicule qui l’accompagnait, j’ai pioché encore quelques petites idées qui me plaisent bien :

  • « Comprendre, écouter, observer, sont déjà des phases de la création »
  • « une confrontation de points de vue multiples, qui par une suite d’effets de ricochet l’enrichissent et donnent corps à l’idée directrice. »
  • En parlant de la connaissance des outils : « Cette connaissance de l’éventail des possibles est une source de création, dans la mesure où elle en autorise le détournement, générateur de nouvelles formes. »
  • « Le processus créatif ne part pas de rien ; nous partons d’un héritage de compétences acquises pour faire autre chose, comme si se produisait un effet rebond qui nous entraînerait vers d’autres territoires. »
  • À propos du hasard : « Il est très important de rester attentifs, perméables aux dysfonctionnements du processus, car ils sont toujours sources d’enrichissement. »
    En insistant sur le combinatoire et l’aléatoire.

À ce propos voir aussi Ma lecture de « Petit Précis de Créativité ».

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour ne rien rater

Abonnement à la newsletter

Votre e-mail ne sera ni transmis et ni utilisé pour autre chose. Des données telles que la date d’ouverture, clic sur un des liens, etc. seront enregistrées.
Vous pouvez vous désinscrire dans chaque lettre reçue ou par simple demande.
Voir les autres newsletters

 

Abonnement via RSS

Pour recevoir toutes les nouveautés du site dans votre agrégateur RSS : fil RSS du site