Et langoureusement la clarté se retire

Tout petit, tout intime, “Langoureusement la clarté” est une invitation à la sensualité tout en sobriété. Le texte est extrait du poème “Douceur du soir !…” de Georges Rodenbach.

« Et langoureusement la clarté se retire ;
Douceur ! ne plus se voir distincts ! N’être plus qu’un !
Silence ! deux senteurs en un même parfum :
Penser la même chose et ne pas le dire. » –
Georges Rodenbach

20 x 20 cm
Gouache sur papier

Rappel : La photo ci-dessus est la propriété exclusive de son auteur. Son utilisation, copie ou reproduction, sans autorisation préalable, sont interdites.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer