Sans que je sache d’où il était sorti ni depuis combien de temps il tournait, j’ai participé à #4styles sur Twitter (et Mastodon, et Instagram) ce mercredi 11 septembre.

Ce n’est qu’un hashtag parmi tant d’autres mais j’y ai pris plaisir pour plusieurs raisons.

D’abord, ça me fait me poser la question de mon ou mes styles. C’est une question que je me pose beaucoup ces derniers temps. Si, pour ce qui concerne la calligraphie, j’ai quelques traits bien à moi et que je ressens une certaine maturité, pour le dessin, je suis bien plus dans le flou. Cela a donc été l’occasion pour moi de, rapidement, jeter un œil aux images que j’avais sous la main et voir si je dégageais quatre choses très différentes.
Apprendre à dessiner c’est aussi apprendre à regarder, à analyser et ça a été une petite occasion de le faire.

Ensuite, ces “animations” sont aussi une occasion de regarder des comptes qu’on ne connaissait pas et de jeter un regard différent, puisque là j’ai regardé à quel point les quatre styles s’éloignaient les uns des autres.
(Même si dans le cas présent il ne s’agit pas vraiment d’un “challenge”, ça me fait penser que Café Salé a fait tout un article sur les vertus des challenges des réseaux sociaux.)

Un exemple de très beau compte que j’ai découvert via le hashtag :

@elibaum

Deux exemples de quatre styles bien différents :

Astrid Castle
STPo

Quand à moi, voici mes quatre huit propositions, car je ne pouvais pas mettre la calligraphie et le dessins ensemble.

Quatre styles en calligraphie

Il a été difficile de s’arrêter à quatre car il manque un exemple qui suit “à la lettre” un modèle d’écriture comme la caroline, l’onciale ou ma chère gothique rotunda 😉 ou encore les tableaux alliant la calligraphie traditionnelle dans une mise en page moderne. Mais bon, c’est le jeu 🙂

Quatre styles en dessin

  • Cluny
  • Modèle vivant
  • Tendresse – Ce dessin a été réalisé lors d’un jeu avec mes collègues. Tous les matins, une collègue donnait un thème qui devait être un concept au groupe des dessinateurs. Dans l’après-midi, on se réunissait avec des “devineurs” qui, en regardant l’ensemble des dessins, devaient trouver quel était le concept illustré. Ce jour-là, tendresse, donc.
  • Freesia, réalisé pour le #floraltutorialchallenge (en novembre 2018 sur Instagram)