Sélectionner une page

Tous les livres, pourvu qu’ils génèrent des émotions chez nous, peuvent être inspirants. Voici quelques-uns que j’aime particulièrement.

Une saison au Japon, Sandrine Bailly

Je trouve dans ce livre à la fois des textes mais aussi un grand plaisir à le parcourir.
Les textes sont tous sur le japon et sa culture ; on y trouve des haïkus, mais pas seulement. En très grande majorité, leurs auteurs sont japonnais mais parfois, il s’agit de non-japonnais qui décrivent leurs impression, racontent leur voyage.
Chaque texte est mis en regard avec un visuel et on sent le soin apporté à faire les choix, tout est très pertinent.
Le papier mat et beige, le format sont aussi des signes, à mon sens, que tout dans ce livre a été pensé pour faire un objet réussi.

Éditions La Martinière, 2009

Vous pouvez l’acheter chez votre libraire préféré ou en ligne, chez un libraire indépendant :
Une saison au Japon chez leslibraires.fr

L’esprit de la peinture – Hommage aux maîtres flamands, Daniel Abadie et Fabienne Verdier

Lié à l’exposition de Fabienne Verdier à Bruges, ce livre très bien fait permet de faire le lien entre la tradition et l’Histoire, d’une part, et un tracé contemporain et « abstrait », de l’autre.

En l’achetant, je pensais compenser le fait de ne pas aller voir l’exposition – à 300 km de chez moi. Le livre est si intéressant que j’ai fini par aller jusqu’à Bruges !

Éditions Albin Michel, 2013

L’esprit de la peinture – Hommage aux maitres flamands chez leslibraires.fr

Calligraphie et design graphique, Marco Campedelli

Totalement ancré dans notre monde moderne où design et packaging contribuent au consumérisme, ce livre est pourtant un ravissement pour les yeux. Parfois, c’est l’apparente simplicité qui parle à l’œil, et parfois ce sont des compositions plus complexes, ou inattendues. À parcourir.

Calligraphie et design graphique chez leslibraires.fr
(Je mets un lien vers un site de libraires indépendants car je préfère y acheter mes livres mais au moment où j’écris ce billet, ce livre y est très cher ; vous pouvez peut-être le trouver moins cher ailleurs.)

L’union de l’encre et du pinceau, Feng Xiao-Min

Et on rebascule du côté traditionnel et asiatique avec ce très beau livre où textes théoriques, idéogrammes et calligraphies de la main du maître s’alternent pour donner à voir les traits suivant différents rythmes, différentes impressions.
J’avais acheté ce livre sans trop savoir et je ne le regrette pas du tout.

L’union de l’encre et du pinceau chez leslibraires.fr

Et si vous avez vous-même des livres qui vous inspirent particulièrement, n’hésitez pas à nous les partager en commentant ci-dessous 😉

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer