Informations techniques des aquarelles à comprendre avant d’acheter

février 2022 | Blog

Comprendre les indications sur les tubes et godets d’aquarelle pour mieux les choisir avant de les acheter

NB : Premier article d’une série sur les couleurs aquarelle 😉

Chaque couleur aquarelle a ses spécificités. Sa transparence, sa résistance à la lumière, son nombre de pigments nécessaires à sa fabrication, etc. sont autant d‘indications qu’il peut être intéressant prendre en compte au moment de vos achats et de votre utilisation.

Encore faut-il savoir que ces propriétés existent et pouvoir les comprendre !

Savoir lire les étiquettes de ses aquarelles, alors même que tous les fabricants n’utilisent pas les mêmes échelles, peut s’avérer compliqué. Et parfois, on ne trouve les indications qu’en anglais.

Pour vous aidez (enfin, à la base, pour m’aider moi, mais je partage !), voici les différentes infos et les échelles que j’ai trouvé et ce qu’elles signifient.

Gros plan sur un tube d'aquarelle (755 serie 1 - carré noir - rond blanc - Pigment : PBk9 - Conforms to ASTM D5067 - Lightfastness I - 10 ml - 0,33 floz Ref N131501.755 - EMB 22278J Made in France www.sennelier.fr
Une étiquette (noir d’ivoire de Sennelier)

Les propriétés

Gamme

Au moment de la fabrication de la peinture, le pigment est broyé plus ou moins. Plus il est broyé finement, plus la peinture est de qualité. La première gamme est nommée « fine » ou « étude » ou « studio » ; puis vient la « superfine » et, la meilleure qualité est l' »extra-fine« .

L’aquarelle fine peut-être intéressante pour les petits budgets et/ou pour débuter.
Elle est aussi utile pour faire des fonds ou quand on en a besoin en grande quantité.

Pour que cela soit plus drôle (!), les fabricants donnent parfois un nom à leurs différentes gammes et c’est uniquement ce nom qui est indiqué !

Sachez que vous avez affaire à de l’extra-fine (donc la meilleure gamme) si c’est écrit :

  • Artist ou Professional chez Daler-Rowney
  • Professional chez Winsor & Newton
  • Aquarell 1862 chez Lukas
  • Horadam chez Schminke
  • L’Aquarelle chez Sennelier
  • Rembrandt chez Royal Talens
  • + la gamme granuleuse de Daniel Smith, PrimatTek
  • Isaro ne fait que des l’aquarelle extra-fine

Parmi les noms utilisés pour de la super-fine, vous trouverez :

  • Cotman chez Winsor & Newton
  • Aquafine chez Daler-Rowney
  • Van Gogh chez Royal Talens

Pour de la fine, vous pouvez trouver les indications suivantes :

  • Akademie chez Schmink
  • Studio chez Lukas
  • La petite aquarelle chez Sennelier

Je ne fais, pour l’instant, pas de grand format et j’en suis à une étape où j’essaye de me perfectionner, j’ai donc envie de n’acheter que de l’extra-fine. Quitte à acheter moins de couleurs ce qui m’aidera grandement à me perfectionner sur les mélanges 😉

Pour simplifier, voici ce que je garde en tête au moment de mes achats :

Aquarelle extra-fineAquarelle non extra-fine
« Artist », « Professional », « Aquarell 1862 », « Horadam », « L’Aquarelle », « Rembrandt », « PrimatTek », tout Isaro« Cotman », « Aquafine », « Van Gogh », « Akademie », « Studio », « La petite aquarelle »

Pigment(s)

Une couleur a été fabriquée à l’aide de un ou plusieurs pigments. Plus une couleur contient de pigments, plus vous risquez les surprises au moment où vous allez vous même la mélanger à une autre.
Mais bon, ça se teste tout ça 😉

Le pigments est indiqué à l’aide de l’index des couleurs composé d’une première lettre, qui indique si le pigment est de synthèse ou naturel, d’une ou deux autres lettres qui indiquent sa gamme de couleur et enfin un numéro pour désigner précisément le pigment :

  • « P » pigment de synthèse
  • « N » pigment d’origine naturelle
  • B = Blue : bleus, turquoises
  • Bk = Black : noir, gris
  • Br = Brown : brun, certains jaunes
  • G = Green : verts, turquoises
  • O = Orange : orange, brun
  • R = Red : Rouges, roses, certains pourpres, marrons
  • V = Violet : violets, bleus violacés, roses
  • W = White : blanc
  • Y = Yellow : jaunes, jaunes orangés

Exemple : « PBk6 » est le pigment de synthèse noir de fumée.

Un jaune clair, un jaune doré, un vert
Exemple de trois couleurs utilisant le pigment PY150 chez QoR

À mon niveau, je regarde seulement de combien de pigments la couleur est constituée. Je ne me pose pas de question quand il n’y en a qu’un seul ; je commence à hésiter quand il y en a trois. Cela dit, si une couleur est très particulière et me plaît, il est tout à fait pertinent que je l’achète pour l’utiliser telle qu’elle.

Si vous souhaitez creuser, vous pouvez aller voir les pages Liste de couleurs (pigments) et Colour Index de Wikipédia.

Résistance et permanence

La résistance à la lumière concerne l’exposition… à la lumière (quelle soit naturelle ou artificielle).
Le mot permanence est utilisé différemment selon les fabricants mais si vous le voyez dans une fiche technique de vos couleur aquarelle, il est possible que cela fasse référence à la tenue à la lumière.

Résistance à la lumière / Lightfastness / Solidité

Selon la norme ASTM D4303 (en) :

  • I : Excellente résistance à la lumière (+100 ans dans des conditions normales, 3 à 4 mois en exposition directe l’été)
  • II : Solide / Very good (entre 50 et 100 ans dans des conditions normales, 6 à 8 semaines en exposition directe l’été)
  • III : Peu solide / Fair/Non-permanent (entre 15 et 50 ans dans des conditions normales, 2 à 5 semaines en exposition directe l’été)

Sachez qui si vous tombez sur une référence « BWR » alors :

  • 8 et 7 correspondent au niveau I
  • 6 au niveau II
  • 5 et 4 au niveau III
  • 3, 2 et 1 aux niveaux IV et V

Vous verrez aussi la résistance à la lumière indiquée avec des étoiles. Certains seront sur une échelle de cinq niveaux, d’autres sur trois niveaux :

  • ***** ou *** Extrêmement résistant / Extremely lightfast
  • **** ou ** Bonne résistance / Good lightfast
  • *** ou * Résistant / Lighfast
  • ** Assez résistant / Limited lightfast
  • * Peu résistant / Less lightfast

Enfin, vous pouvez aussi voir la résistance à la lumière notée avec des plus :

  • º : 0 – 10 ans sous éclairage de musée
  • + : 10 – 25 ans sous éclairage de musée
  • ++ : 25 – 100 ans sous éclairage de musée
  • +++ : 100 ans minimum sous éclairage de musée

NB : J’ai fais un tableau récapitulatif en fin d’article qui devrait vous aider à vous y retrouver entre les différentes marques.

Légende ASTM I - Excellent et II - Très bonne résistance et une couleur rose avec sa légende
Exemple chez Winsor & Newton : légende expliquant la résistance à la lumière et exemple de fiche pour le Rouge quinacridone

Permanence / Stabilité / Permanence

Comme vu plus haut, le mot permanence peut être utilisé dans le sens de résistance à la lumière. Mais certaines marques l’utilise pour parler de la résistance d’une couleur dans le temps.
Vous la trouverez notamment chez Winsor & Newton sous forme de lettres (il semblerait qu’on peut aussi la trouver sous forme d’étoiles (oui, oui, alors que les étoiles sont aussi utilisées pour la résistance à la lumière) mais je n’ai pas trouvé d’exemple) :

  • AA : Extrêmement permanent
  • A : Permanent
  • B : Moyennement permanent

Permanence et résistance

Sans qu’il ait de valeur objective, voici un tableau récapitulatif personnel ayant pour but de simplifier et de ne garder que trois valeurs :  

Très bon, bon niveauNiveau correctNiveau faible
J’achète, je sais que je pourrais l’utiliser pour toutes les circonstances, y compris pour l’afficher, y compris pour vendre.Je peux acheter et utiliser. Notamment dans des carnets. Je n’achète pas ou alors vraiment que pour du test qui restera dans les cartons.
I
***** / ****
*** (échelle de trois)
+++ / ++
AA
II
***
** (échelle de trois)

A
III
** / *

+ / º
B

Transparence vs. opacité / Coverage

La transparence fait partie des spécificités de l’aquarelle. Plus une couleur est transparente, plus le papier dessous, souvent blanc, ressortira et plus la couleur sera lumineuse.

Je privilégie donc uniquement les couleurs transparentes ou semi-transparentes. Cela dit, cela correspond à là où j’en suis actuellement. Une couleur opaque n’est pas une mauvaise couleur et on peut la préférer par goût ou selon ce que l’on souhaite faire dans un cas précis.

Sur les fiches techniques des couleurs, la transparence est souvent notée de la même façon : un carré.
Restez tout de même vigilants : j’ai déjà vu la transparence indiquée sous forme de rond (chez Daniel Smith par exemple) ; voyez s’il y a une légende. D’autant plus que le rond est utilisé pour la ténacité par d’autres (QoR par exemple).

Revenons à notre symbole pour la transparence :

  • S’il est blanc (vide), la couleur est transparente ;
  • barré, la couleur est semi-transparente,
  • à moitié noir : couleur semi-opaque
  • et enfin, totalement noir (plein) pour une couleur opaque.

NB : Parfois, semi-transparent et semi-opaque sont réunis sous une même notion et sont indiqués par le symbole à moitié rempli.

Vous pouvez aussi trouver cette indication avec les lettres (S)T/O.

  • T : Transparent / transparent
  • ST : Semi-transparent / translucent (attention « St » est parfois utilisé pour la ténacité. Voir ci-après)
  • SO ou T/O : Semi-opaque / frosted
  • O : Opaque / opaque
Rouge et jaune doré seuls et l'un sur l'autre, sur une ligne noire. Les couleurs sont transparentes
Exemple de transparence : le carmin de Rembrandt et le Poussière d’étoile d’Isaro. J’ai mis un gros plan pour qu’on voit mieux la superposition des deux mais on voit mal le côté doré du poussière d’étoile par contre.

Ténacité / couleur teintante / adhérence / Staining

On parle de ténacité ou de couleur teintante pour désigner une couleur qui teintera le papier et sur laquelle il sera difficile de revenir. Une couleur peu teintante peu donc être « enlevée » du papier avec de l’eau. Une couleur teintante est aussi dite colorante ; elle peut avoir tendance à prendre le pas dans les mélanges, c’est important à prendre en compte !

À savoir néanmoins : la tenacité dépend beaucoup du papier. Pour cette raison, certains fabricants ne la renseigne pas.

Une couleur teintante peu être notée par un rond plein. Une couleur peu teintante est alors notée par un rond vide. Attention, certaines marques vont utiliser un triangle ou même un losange pour indiquer une couleur très adhérante.
Vous pouvez aussi la trouver sous forme d’une échelle de 1 à 4, voir en toutes lettres :

  • 1 / Non teintant / No staining
  • 2 / Peu Teintant / Low staining
  • 3 / Teintant / Medium / Moderate staining / St
  • 4 / Très teintant / Hight / Heavy staining

On oppose à la ténacité le fait qu’une peinture granule (voir juste après). Vous pouvez donc parfois. trouver une échelle à quatre niveaux avec un rond à moitié plein et un rond barré marquant l’intermédiaire entre teintant et granuleux.

Exemple de légende sur un nuancier Blockx

Ganulosité / granulation

La granulosité est souvent traitée à part.

La granulosité c’est donc un effet de matière que peut donner l’aquarelle. C’est un élément qu’on peut soit fuir, soit au contraire rechercher. Les pigments d’une couleur granuleuse vont très légèrement se rétracter donnant une texture qui peut donner de l’irrégularité (très intéressante pour, par exemple, un ciel couvert, de la terre, une pierre, etc.)

La granularité n’est pas toujours indiquée. Quand elle l’est, cela peut être via un « G », un « Y » pour Yes (mais ça sera indiqué dans la légende) et cela peut donc être opposé, comme on l’a vu, à « St » pour la ténacité (Staining)

Un vert dont on voit qu'il granule beaucoup et laisse apparaître des nuances de bleus
Exemple de granulation : le vert sous-marin de Daniel Smith
(Avec cette couleur on est dans le cas que je citais plus haut : la couleur est composée de trois pigments mais je ne pense pas la mélanger souvent ; c’est vraiment pour sa spécificité que je l’aime.)

Série

Vous trouverez aussi souvent un numéro de série qui se réfère à la gamme de prix du fabricant. Au sein d’une même « qualité » (extra-fine, super-fine, fine), le prix peut varier en fonction du ou des pigments utilisés car ils sont plus ou moins chers.

En résumé

Donc, pour ma part, au moment d’acheter une couleur aquarelle je privilégie :

  • de l’extrafine ;
  • « I » ou « *** » et plus pour une couleur suffisamment résistante à la lumière ;
  • un carré blanc ou barré pour une couleur transparente ou semi-transparente ;
  • constituée d’un ou deux pigments
    (mais si une couleur me plaît beaucoup telle quelle et qu’elle a plus de pigments, je ne m’arrête pas).

Bien sûr, le prix est aussi un critère important et propre à chacun, ses possibilités et ses objectifs.

Mon mémo :

  • « Artist », « Professional », « Aquarell 1862 », « Horadam », « L’Aquarelle », « Rembrandt », « PrimatTek », tout Isaro
  • Nombre de pigments
  • I / **** / **** / +++ / ++
  • Carré vide ou carré barré (ou carré à moitié plein)

Rond plein ou G ou Y ou X est un plus pour moi 😉

Faites-vous, vous aussi, votre mémo en fonction de vos critères pour avoir toutes les infos dont vous avez besoin au moment de choisir 😉

Attention, il peut tout à fait arriver que vous constatiez des différences entre les déclarations des marques et vos constats. Cela peut venir du mode de qualification des marques, mais il y a aussi des propriétés qui varient beaucoup selon le type de papier. La meilleur solution : tester. Cela permet de bien connaître ses couleurs et de se les approprier.

Si vous voulez creuser ce sujet, vous pouvez aussi aller voir la très chouette vidéo de Remy Lach qui interviewe le chimiste de chez Daler-Rowney. C’est long mais plein d’explications !

Tableau récapitulatif des lettres et symboles par marque d’aquarelle

Chez… …si vous avez ça… …cela veut dire :
PIGMENT
Toutes les marques « P » et 1 ou 2 lettres Pigment synthétique
« N » et 1 ou 2 lettres Pigment naturel
« P » ou « N » et B Pigment bleu ou turquoise
Bk Pigment noir
Br Pigment brun, éventuellement jaune
G Pigment vert ou turquoise
O Pigment orange ou brun
R Pigment rouge, rose, pourpre ou éventuellement marron
V Pigment violet, bleu violacé ou rose
W Pigment blanc
Y Pigment jaune
RÉSISTANCE À LA LUMIÈRE
QoR
Sennelier
Winsor & Newton
I Excellente
II Très bonne
III Bonne
Sennelier
(se réfère à la norme mais diffère dans la légende)
I ou *** Très bonne
II ou ** Bonne
III ou * Moyenne
Daler-Rowney **** Permanent
*** Normalement permanent
** Modérément permanent
* Faiblement permanent
Daniel Smith
(se réfère à la norme mais diffère dans la légende)
I Excellente (niveau I)
II Très bonne (niveau II)
III Correcte (niveaux II et III)
IV Faible (niveau III et IV)
Smincke ***** Excellente
**** Bonne
*** Correcte
** Limitée
* Faible
Aucune
Holbein
Sennelier
White nights
*** Très bonne
** Bonne
* Correcte
Blocks Pas d’indication car toutes leurs couleurs sont de niveau I
Rembrandt / Van Gogh +++ Très bonne
++ Bonne
+ Moyenne
° Faible
TRANSPARENCE
Daniel Smith Rond vide Transparente
Rond à moitié plein Semi-transparente
Rond plein Opaque
QoR
Rembrandt / Van Gogh
Smincke
Winsor & Newton
Carré vide Transparente
Carré barré Semi-transparente
Carré à moitié plein Semi-opaque
Carré plein Opaque
Sennelier
White Nights
Carré vide Transparente
Carré à moitié plein Semi-opaque
Carré plein Opaque
Holbein T Transparente
B Semi-transparente
O Opaque
TÉNACITÉ
Blocks Rond vide Teintante
Rond barré
Rond à moitié plein
Rond plein Non teintante (granuleuse)
Daniel Smith 1 Non tenace
2 Peu tenace
3 Moyennement tenace
4 Très tenace
Holbein S Tenace
N Non tenace
Rembrandt / Van Gogh Losange plein Tenace
Scmincke
White Nights
Triangle vide Non tenace
Triangle à moitié plein Semi-tenace
Triangle plein Tenace
Winsor & Newton St Tenace (opposé à G, granuleuse)
QoR Rond à moitié plein Semi-tenace
Rond plein Tenace
GRANULOSITÉ
Blocks Rond plein Granuleuse
Daniel Smith N Non granuleuse
Y Granuleuse
Holbein X Granuleuse
QoR
Rembrandt / Van Gogh
White Nights
Winsor & Newton
G Granuleuse

En commençant cet article, je ne pensais pas y passer autant de temps. Mais finalement les informations qui semblaient contradictoires, les informations parfois difficiles à trouver sur les sites des marques et la clarification de tout ça a demandé de beaucoup creuser. Autant de temps que je souhaite donc vous avoir épargné 😉

J’espère avoir pu vous aider à vous y retrouver un peu, à comprendre vos tubes et à faciliter vos achats !

Pour recevoir les prochains articles dans votre boîte mail, abonnez-vous à la newsletter.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pour ne rien rater

Abonnement à la newsletter

Votre e-mail ne sera ni transmis ni utilisé pour autre chose. Des données telles que la date d’ouverture, clic sur un des liens, etc. seront enregistrées. Vous pouvez vous désinscrire dans chaque lettre reçue ou par simple demande.

Voir les newsletters

 

Abonnement via RSS

Pour recevoir toutes les nouveautés du site dans votre agrégateur RSS : fil RSS du site